publicité

OneDrive et SharePoint Online, solutions de sauvegarde par défaut pour Office 365


Technologie : Microsoft continue d'inciter les utilisateurs à stocker davantage dans le cloud avec sa dernière initiative visant à faire de OneDrive et SharePoint Online l'emplacement par défaut des applications Office 365.

 

À compter de ce mois-ci (février 2019), Microsoft modifie la façon dont les utilisateurs Windows et Mac des applications Office 365 enregistreront les fichiers Word, Excel et PowerPoint. OneDrive et SharePoint Online vont devenir l'emplacement par défaut pour enregistrer ce type de fichiers.

Microsoft a annoncé officiellement ses plans à ce sujet le 25 janvier. Ce nouveau système par défaut est similaire à ce que Microsoft a fait l'année dernière avec Known Folder Migration, grâce auquel l’éditeur s'efforce de déplacer les données utilisateur des PC locaux vers OneDrive pour les particuliers et les entreprises.

Les utilisateurs pourront toujours changer cette valeur par défaut en choisissant un emplacement différent en modifiant le dossier de travail par défaut. (Les administrateurs IT ne seront cependant pas en mesure de modifier le comportement par défaut d’Office 365, ont déclaré des cadres Microsoft à Redmond Channel Partner.)

Il est également à noter que ce changement n'affectera pas non plus les différents paramètres par défaut définis par les administrateurs et/ou les politiques d'entreprise.

Article "Microsoft is making OneDrive, SharePoint Online its default save locations for Office 365 apps" traduit et adapté par lighttria.us

A lire aussi :

Office 365 vs G Suite : Quelle suite de productivité convient le mieux à votre entreprise ?

Microsoft et Google sont engagés dans une bataille acharnée pour conquérir votre entreprise avec des suites de logiciels...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

1 réponse
Connectez vous ou Enregistrez-vous pour rejoindre la discussion
    
  • Je n'arrive pas à comprendre comment on en est arrivé là : confier ses données à j'chépasqui.
    Ça échappe au grand public mais qu'un pro s'appuie là dessus!
publicité